Des renversements de la liberté en servitude Claude Lefort, lecteur de La Boétie

Conteúdo do artigo principal

Paul Zawadzky

Resumo

Avec M. Abensour, Claude Lefort fait partie des rares théoriciens du politique à reconnaître au Discours de la servitude volontaire l’importance d’un classique doté d’une véritable puissance d’intelligibilité. Il en propose une lecture scrupuleuse
en 1977. Il suit également sa trace chez Camille Desmoulins, Constant, Guizot, Michelet, Quinet... Orwell. Mais il s’emploie surtout à le mettre à l’épreuve de l’expérience historique. Tout d’abord pour contribuer à rendre intelligible le phénomène
totalitaire. Etant donné que le totalitarisme surgit – selon Lefort – d’un renversement de la démocratie, La Boétie est également sollicité pour penser les institutions de la démocratie elle-même. La contemporanéité de l’énigme explorée par La Boétie tient au risque du renversement de la liberté en servitude qui travaille sur le long cours la modernité démocratique. Elle conduit notamment à s’interroger sur les paradoxales dynamiques des fuites hors de la liberté dont bénéficient les autoritarismes populistes contemporains.

Downloads

Não há dados estatísticos.

Detalhes do artigo

Como Citar
ZAWADZKY, P. Des renversements de la liberté en servitude: Claude Lefort, lecteur de La Boétie. EXILIUM Revista de Estudos da Contemporaneidade, [S. l.], v. 1, n. 2, p. 167–189, 2021. DOI: 10.34024/exilium.v1i2.12223. Disponível em: https://periodicos.unifesp.br/index.php/exilium/article/view/12223. Acesso em: 21 set. 2021.
Seção
Crítica da Contemporaneidade
Biografia do Autor

Paul Zawadzky, Université de Paris

Professeur les sciences sociales et la philosophie politique au Département de sciences politiques de l’université de Paris 1Université de Paris 1, maître de conférences et chercheur dans le Groupe Sociétés, Religions, Laïcités au CNRS.