Étude historique de l’evolution de la maxime hippocratique en grec dans le Traite D’hippocrate Épidemies I. 5 A la maxime latine dans la tradition latine attestee par Lactance dans son Epitome des institutions divines, Chapitre 60

  • Mayoro Dia

Resumo

Les sociétés africaines ont eu des organisations qui ont évolué et se sont maintenues en dépit du temps qui nous sépare de l’Antiquité. Parmi celles-ci, nous avons les castes qui sont, pour certains, une absurdité qu’il
faut abandonner sans chercher à les comprendre. Pourtant, celles-ci peuvent nous éclairer sur le fonctionnement de notre société et son évolution. Les castes sont une stratification sociale établie sur la base des activités professionnelles, des métiers. C’est en Egypte ancienne qu’elles vont se professionnaliser et s’hériter. Au fil du temps, la religion et la loi vont intervenir dans le système des castes pour y introduire l’endogamie, la hiérarchie et le mépris tels que nous l’observons, aujourd’hui, chez certaines ethnies africaines.

Downloads

Não há dados estatísticos.

Métricas

Carregando métricas...

Biografia do Autor

Mayoro Dia

Assistant – Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Dakar, Senegal.

Publicado
2019-12-12
Como Citar
Dia, M. (2019). Étude historique de l’evolution de la maxime hippocratique en grec dans le Traite D’hippocrate Épidemies I. 5 A la maxime latine dans la tradition latine attestee par Lactance dans son Epitome des institutions divines, Chapitre 60. Heródoto: Revista Do Grupo De Estudos E Pesquisas Sobre a Antiguidade Clássica E Suas Conexões Afro-asiáticas, 4(1), 284-304. https://doi.org/10.34024/herodoto.2019.v4.10127